La Nuit des Ours

La Nuit des Ours

CRÉER C'EST RÉSISTER
RÉSISTER C'EST CRÉER

Edition 2024

EDITORIAL // LA NUIT DES OURS : UNE EXPÉRIENCE

« Les humains sont complices de ce qui les laisse insensibles. »

Georges Steiner

Il y a sept ans, une poignée « d’amoureux de Vallorcine » (Vallée des ours) se rassemblait pour proposer une programmation estivale.

Le village offre un territoire naturel préservé et une Histoire sans pareille dans cette Vallée de Chamonix-Mont-Blanc. Ce bel espace naturel mais aussi imaginaire devint notre « scène » et notre agora.

Le bénévolat – une valeur de « l’éducation populaire » jamais démentie dans cette population depuis l’avènement de la loi d’association 1901 – donne le sens de notre engagement (par exemple notre harmonie municipale « l’Écho du Buet » est toujours en activité depuis1908).

Enfin cette conviction de vivre sur une terre d’accueil, d’adaptation, de labeur, de créativité et de résistance oriente notre intérêt pour des artistes singuliers, obstinés dans leurs recherches et farouchement indépendants.

Ainsi s’élabore programmation après programmation : un « style ».
On vient à LA NUIT DES OURS pour vivre une « expérience » émotionnelle faite de rencontres, de découvertes, de surprises.
Notre devise : « résister c’est créer, créer c’est résister » se réfère au Conseil National de la résistance qui en fit un vecteur de la pensée démocratique il y a 80 ans.
Nous aspirons à en illustrer la perpétuation et le « génie ».

Bruno Boussagol – Directeur Artistique

Agenda jour par jour

Retrouvez tous les détails des propositions artistiques de cette édition 2024 de LA NUIT DES OURS & toutes les informations pratiques en téléchargeant le programme complet ici :


Billetteries

Pour réserver vos places, c’est ici :

Pour s’inscrire aux ateliers, c’est ici :

Ecoutez le podcast de RESTER VIVANT.E !

Ecoutez le podcast de RESTER VIVANT.E 2023 !

Par le biais d’une création sonore comprenant reportages et captations, vous retrouverez dans ce podcast l’essentiel des journées de réflexion RESTER VIVANT.E qui ont eu lieu les 2, 3 et 4 Août 2023. Nous avons consacré ces journées Rester Vivant.e à la poursuite des réflexions introduites par le film La fabrique des Pandémies de Marie Monique Robin sorti en 2022. Trois journées d’ateliers, tables rondes et balades pour explorer le thème de la biodiversité : du local au global, de la santé des écosystèmes à la santé humaine.


« Pourquoi préserver la biodiversité, c’est aussi protéger notre santé ? Vers une approche globale de la santé humaine ». Avec Marion Guitteny (Conservatrice des Réserves Naturelles des Aiguilles Rouges), Coralie Amar (vétérinaire) et Elsa Marin (médecin addictologue) :


Rencontre des initiatives citoyennes vers un rapport plus « sain » à la biodiversité. Avec David Vallas (maraîcher bio), Pascal Borghini (Confédération Paysanne Haute-Savoie), André Larivière (maison autonome et production de semences) :


Un retour sur les journées RESTER VIVANT·E. Ce qu’il s’est produit durant cet espace-temps d’échange, de coopération, et d’exploration où l’on s’interroge sur notre rapport au monde :

Ce podcast a été réalisé par Marine Lemaire & Kirsteen MacKenzie (Globule Radio, Chamonix).


Les journées RESTER VIVANT·E sont pensées et programmées depuis 3 ans par Yumi Célia et Renaud Filippelli. Elles offrent un espace-temps pour réfléchir, coopérer et explorer ensemble notre rapport au monde. Les sujets que nous choisissons invitent donc à penser, nourrir nos idées, fabriquer ensemble, et imaginer le monde peut-être autrement, en considérant les écueils et l’urgence de notre époque.

L’édition 2023 de RESTER VIVANT·E était en partenariat avec les associations Chamoniardes La Petite Université de Chamonix, Le Boutch à Boutch, Zouz Collective et Les Amis du Cinéma.

A propos

L’association LA NUIT DES OURS a pour objet le développement et la promotion de l’événement LA NUIT DES OURS à Vallorcine – la vallée des ours. Sa vocation est de fédérer, valoriser, créer et accueillir autour des thèmes de la nature et des arts, en particulier les arts du chemin et le spectacle vivant. Le respect de la nature et des paysages est un principe essentiel de l’association.

Crédits photo : Kyo Acerbis Kitayama